{Pause musicale australienne} Xavier Rudd

xavier rudd {Pause musicale australienne} Xavier Rudd

Petite pause musicale sur le blog. Encore. Après The Cat Empire, j’avais envie de vous faire (re)découvrir Xavier Rudd, un chanteur australien. Fait exprès ou pas, le Festival de Jazz de Montréal a invité deux soirs de suite des Australiens à se produire au Métropolis. Pour mon plus grand plaisir.

Xavier Rudd aurait appris à jouer du didgeridoo dans un tuyau d’aspirateur. Après tout, c’est une méthode comme une autre. Xavier finit tout de même par préférer la guitare au didgeridoo. Il joue et se joue des deux instruments avec excellence. Ce petit génie de la musique joue aussi de l’harmonica, du tambour aztèque, de djembé ou encore du banjo. On retrouve dans beaucoup de ses chansons des inspirations de musique et de chants traditionnels africains ou natifs américains, accompagné de la profonde sonorité du didgeridoo. Son style me rappelle John Butler, que ce soit dans certaines mélodies ou sa manière de jouer de la guitare : à plat, comme sur la seconde photo. Quant à sa voix, elle vous transporte loin, loin, loin… La plupart de ses chansons portent sur des thèmes spirituels positifs. Et cela se ressent. Croyez-moi !

xavier rudd 2 {Pause musicale australienne} Xavier Rudd

Lorsque Xavier Rudd est arrivé sur scène, seul, et que les premières notes de didgeridoo se font entendre, une boule d’énergie à exploser dans mon estomac. Mon amie me disait qu’elle en avait la chair de poule. Chacun réagit à sa manière, mais autant dire que Xavier Rudd ne laisse pas indifférent. Sa musique s’immisce en vous pour réveiller toute l’énergie qui y sommeille. Je crois que je suis tombée amoureuse de Xavier Rudd dès les premières minutes.

La seule chose que j’ai eu envie de dire à la fin du concert, c’est : WoW ! Cela m’a fait penser à un réveil après un beau rêve, lorsqu’on est encore étourdi et qu’on ne sait plus ou on se trouve… Pour ma part, quelque part en Australie…

Le tout avec le drapeau aborigène en toile de fond. Que ce soit en concert ou sur ses vêtements. Un détail tellement symbolique pour un Australien… 

Je vous laisse écouter quelques chansons… En espérant que certaines feront partie de votre playlist de l’été. Bonne humeur garantie !

Et s’il passe en concert pas loin de chez vous, n’hésitez pas une seconde. C’est le concert qui m’a le plus fait vibrer depuis John Butler Trio en 2010. Et autant dire qu’entre temps, j’en ai vu beaucoup des concerts… icon wink {Pause musicale australienne} Xavier Rudd

Lioness Eye

Soften the blow

Spirit Bird

Et pour en savoir plus sur Xavier Rudd, ses dates de concerts, ses albums, etc., c’est par ici : 

Son site webFacebook - Youtube

Sources photo 1photo 2 

loading {Pause musicale australienne} Xavier Rudd hellocoton {Pause musicale australienne} Xavier Rudd
Bookmarquez le permalien.

9 Comments

  1. Encore une magnifique découverte australienne grâce à toi ! J’ai particulièrement aimé « Spirit Bird ». J’aime la force et la sérénité de ce chanteur. Bises et belle semaine !

  2. De belles chansons portées par dessons assez envoutants et une voix qui a du caractère malgré la douceur employée. J’adore !

  3. Je connaissais pas du tout et ma fois il a l’air de faire des trucs sympas! Je connais plus Jack Johnson ou encore John Butler, il est vrai que les australiens possèdent un certain métissage dans leurs musiques qui est plus qu’envoûtant! Merci pour cette découverte!

    • Mais de rien ! Xavier Rudd mérite d’être connu ! Il est surtout connu en Australie et Amérique du Nord d’après ce que j’ai lu. Il vient au moins une fois pas an au Canada. Mais en France je n’avais pas entendu parler de lui. Il suit la lignée des Jack Johnson et des John Buttler. Je suis bien d’accord avec toi sur les australiens et le métissage des genres musicaux. Je ne m’en lasse pas…

  4. Merci j’ai beaucoup aimé la découverte de cette artiste australien. Très bon guitariste et chanteur !

  5. Très belle découverte, merci ! J’aime beaucoup son univers. Je pense que c’est à voir en concert pour mesurer toute la dimension de cet artiste. En tout cas, je suis sous le charme. Et une de plus ! A très bientôt. Et bonne année à vous tous !

    • C’est clair qu’en concert, c’est encore autre chose que de l’écouter. Il y a toute une dimension propre à cet artiste. Après, je ne suis pas forcément très objective… Moi, tu me mets de la musique et un didjeridoo et je fond ! lol
      Bonne année à toi aussi !

Laisser un commentaire